Le Quotidien
Nous amorçons donc 2021 dans l’incertitude. Que peut-on faire alors pour prendre soin de nous et de notre santé mentale dans ce climat?
Nous amorçons donc 2021 dans l’incertitude. Que peut-on faire alors pour prendre soin de nous et de notre santé mentale dans ce climat?

Prendre soin de nous

Georgia Vrakas, Ph. D., psychologue et ps.éd.
Professeure agrégée, Département de psychoéducation UQTR, campus de Québec
CHRONIQUE / À ce stade-ci de la pandémie, nous connaissons tous et toutes le portrait inquiétant concernant notre santé mentale collective. Actuellement, nous sommes en confinement plus resserré jusqu’au 11 janvier. Nos contacts ont été encore une fois diminués davantage, chose nécessaire, mais particulièrement difficile durant les Fêtes qui viennent de prendre fin.