Le Quotidien
Josie-Ann Bonneau, chargée de projet, et Karine Cleary, coordonnatrice vie communautaire du Centre d’amitié autochtone du Saguenay, posent devant l’oeuvre de Jean-Luc Hervieux qui apparaît sur un panneau installé au parc de la Rivière-du-Moulin.
Josie-Ann Bonneau, chargée de projet, et Karine Cleary, coordonnatrice vie communautaire du Centre d’amitié autochtone du Saguenay, posent devant l’oeuvre de Jean-Luc Hervieux qui apparaît sur un panneau installé au parc de la Rivière-du-Moulin.

Des panneaux pour valoriser la présence autochtone à Saguenay

Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Le Quotidien
Deux panneaux permanents arborant un poème en innue et en atikamekw ainsi que des oeuvres d’artistes autochtones ont été installés à Saguenay. Le projet Là où je me sens bien / E ici mirerimoian / Nte menuenuian, issu d’une collaboration entre différents intervenants, vise la valorisation de la présence autochtone en milieu urbain et le rayonnement des langues et cultures innues et atikamekw, une première à Saguenay.