Le Quotidien
Cette oeuvre provenant de la série <em>Fragments-Monuments </em>montre comment le regard de Magali Baribeau-Marchand peut conférer un air de noblesse aux objets les plus modestes.
Cette oeuvre provenant de la série <em>Fragments-Monuments </em>montre comment le regard de Magali Baribeau-Marchand peut conférer un air de noblesse aux objets les plus modestes.

Les petits riens de Magali Baribeau-Marchand

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Les choses les plus modestes, celles qui reposent sur l’asphalte, qu’on ne voit plus tellement elles font partie du quotidien, inspirent Magali Baribeau-Marchand. Fidèle à ses habitudes, elle a profité d’une résidence de création à Strasbourg, en France, il y a deux ans, pour produire des photographies mettant en vedette ces objets pourtant promis au rôle de figurants.