Le Quotidien

IEDM sur la forêt : une note économique loin de la réalité

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Une note économique de l’Institut économique de Montréal (IEDM) estime que le Québec perd des centaines de millions de dollars par année en ne récoltant pas pleinement la possibilité forestière. L’IEDM oublie toutefois de mentionner que le bois non récolté est principalement du bois feuillu pour lequel il n’y a pas d’acheteur en ce moment sur le marché. Une analyse décevante pour un institut à vocation économique, selon les experts interviewés par Le Quotidien.