Le Quotidien
Dès l’âge de 11 ans, Samuel Blackburn suppliait son père pour l’accompagner à son travail chez Exactair, à Saint-Honoré. Âgé de 16 ans, il est maintenant apprenti technicien dans cette entreprise.
Dès l’âge de 11 ans, Samuel Blackburn suppliait son père pour l’accompagner à son travail chez Exactair, à Saint-Honoré. Âgé de 16 ans, il est maintenant apprenti technicien dans cette entreprise.

Attiré par la mécanique d’aviation depuis l’âge de 11 ans

Mélissa Viau
Mélissa Viau
Le Quotidien
CHRONIQUE / S’endetter et paresser sont loin de faire partie des plans de Samuel Blackburn. « J’aime mieux travailler que d’attendre la PCU (Prestation canadienne d’urgence) », lance l’adolescent de 16 ans, en riant.