Le Quotidien
Jacquelin Juneau, un administrateur de la Maison du Bel-Âge, explique que l’établissement ne peut pas payer la modernisation sans l’aide de l’État.
Jacquelin Juneau, un administrateur de la Maison du Bel-Âge, explique que l’établissement ne peut pas payer la modernisation sans l’aide de l’État.

Impasse pour financer la rénovation d’une résidence pour aînés à Dolbeau-Mistassini

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Construite en 1981, la Maison du Bel-Âge, à Dolbeau-Mistassini, ne répond plus aux normes pour le bien-être des aînés. Alors que l’aile pour les aînés en perte d’autonomie est financée grâce à un partenariat avec le CIUSSS, le financement de l’aile pour les aînés autonomes a été refusé par la Société d’habitation du Québec (SHQ), qui est responsable des projets pour les gens à faibles revenus. Devant l’impasse, la Maison du Bel-Âge demande à la ministre des Aînés de financer le projet de trois millions de dollars.