Le Quotidien
Josée Néron estime que la fermeture des frontières jeannoises avec celles de Saguenay n’est pas une bonne idée pour le moment.
Josée Néron estime que la fermeture des frontières jeannoises avec celles de Saguenay n’est pas une bonne idée pour le moment.

Josée Néron dit non à la fermeture des frontières avec le Lac-Saint-Jean

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
La mairesse de Saguenay, Josée Néron, s’oppose à une fermeture des frontières jeannoises, comme le propose son homologue de Dolbeau-Mistassini Pascal Cloutier. Aménager de nouveaux barrages routiers entre le Saguenay et le Lac-Saint-Jean nécessiterait des ressources humaines et des coûts supplémentaires, alors que le nombre de cas de COVID-19 dans les deux sous-régions ne le justifie pas, estime-t-elle.