Le Quotidien
Jean-Marc Crevier ne laissera plus un de ses collègues au conseil municipal se faire  «tomber dans la face pour toutes sortes de raisons»par les citoyens sans intervenir.
Jean-Marc Crevier ne laissera plus un de ses collègues au conseil municipal se faire «tomber dans la face pour toutes sortes de raisons»par les citoyens sans intervenir.

«Je me suis trouvé lâche», dit Jean-Marc Crevier

Stéphane Bégin
Stéphane Bégin
Le Quotidien
Le conseiller municipal Jean-Marc Crevier ne laissera plus les citoyens de Saguenay s’en prendre à un de ses collègues, comme cela s’est produit avec les gens de Laterrière à l’endroit de Michel Potvin. La prochaine fois, il s’en mêlera.