Le Quotidien
Voici Patrick Simard dans le rôle de Momo, lors de la création de la pièce Et si on avait la vie devant soi. Il a reçu un prix d’interprétation masculine, mercredi soir, dans le cadre du Festival international de théâtre de Mont-Laurier.
Voici Patrick Simard dans le rôle de Momo, lors de la création de la pièce Et si on avait la vie devant soi. Il a reçu un prix d’interprétation masculine, mercredi soir, dans le cadre du Festival international de théâtre de Mont-Laurier.

Deux prix pour le Théâtre CRI

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Même un vilain rhume n’a pu éteindre l’enthousiasme de l’équipe du Théâtre CRI, jeudi, alors qu’elle revenait du Festival international de théâtre de Mont-Laurier. Sa première participation a cet événement fut en effet gratifiante. La pièce Et si on avait la vie devant soi a donné lieu à cinq mises en nomination à l’intérieur du volet professionnel, décrochant le prix de la meilleure production, ainsi que le prix décerné, mercredi soir, au meilleur interprète masculin.