Le Quotidien
Lorsqu’une personne accepte de travailler pour lui, le fraudeur envoie un chèque électronique, qui est en fait un chèque frauduleux, afin d’acheter des cartes-cadeaux dans un commerce pour en évaluer le service.
Lorsqu’une personne accepte de travailler pour lui, le fraudeur envoie un chèque électronique, qui est en fait un chèque frauduleux, afin d’acheter des cartes-cadeaux dans un commerce pour en évaluer le service.

Une nouvelle technique d’hameçonnage a fait apparition

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Une nouvelle technique d’hameçonnage a fait son apparition récemment à Sherbrooke alors que le fraudeur se fait passer pour un employeur potentiel.