Le Quotidien
Bruno Bonneau a pris sa retraite de l’enseignement en juin 2018, moins d’une année après avoir été accusé de voies de fait sur un de ses étudiants.
Bruno Bonneau a pris sa retraite de l’enseignement en juin 2018, moins d’une année après avoir été accusé de voies de fait sur un de ses étudiants.

Accusation de voies de fait: l’absolution pour Bonneau

Stéphane Bégin
Stéphane Bégin
Le Quotidien
L’enseignant Bruno Bonneau, maintenant à la retraite, a plaidé coupable à une accusation de voies de fait pour avoir empoigné le chandail de l’un de ses étudiants. L’homme de 60 ans obtient une absolution conditionnelle à la réalisation de 50 heures de travaux communautaires.