Le Quotidien
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs privilégie deux hypothèses pour expliquer la présence de plusieurs dizaines d’éperlans morts dans le lac Otis.
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs privilégie deux hypothèses pour expliquer la présence de plusieurs dizaines d’éperlans morts dans le lac Otis.

Deux hypothèses retenues pour les éperlans morts du Lac Otis

Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Le Quotidien
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs privilégie deux hypothèses pouvant expliquer la présence de plusieurs dizaines d’éperlans morts dans les eaux du lac Otis. Une période de frai difficile, ou encore une maladie ou un parasite, sont les deux causes étudiées. Des analyses plus poussées permettront de tirer des conclusions d’ici quelques jours.