Le Quotidien
Après 17 mois de lock-out à l’ABI, le Syndicat des Métallos s’en prend au premier ministre François Legault avec le dépôt d’une plainte à l’OIT.
Après 17 mois de lock-out à l’ABI, le Syndicat des Métallos s’en prend au premier ministre François Legault avec le dépôt d’une plainte à l’OIT.

Les Métallos portent plainte à l’OIT contre François Legault pour ingérence dans les négos à l’ABI

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — Voulant dénoncer l’ingérence du premier ministre François Legault dans les négociations à l’ABI, le Syndicat des Métallos dépose une plainte auprès de l’Organisation internationale du Travail (OIT) à l’encontre du gouvernement du Québec. La plainte vise des violations à la Convention sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical ainsi qu’à la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail ainsi qu’à la Déclaration de principes tripartite sur les entreprises multinationales et la politique sociale.