Le Quotidien
Karine Cleary, coordonnatrice à la vie communautaire au Centre d’amitié autochtone de Saguenay, était très surprise de la réaction des employeurs alors qu’il n’y en a jamais eu autant qui ont envoyé des offres d’emploi à l’organisme.
Karine Cleary, coordonnatrice à la vie communautaire au Centre d’amitié autochtone de Saguenay, était très surprise de la réaction des employeurs alors qu’il n’y en a jamais eu autant qui ont envoyé des offres d’emploi à l’organisme.

De nombreuses offres d’emploi pour les membres du Centre d'amitié autochtone

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Dans les dernières semaines, une foule d’entreprises ont envoyé des offres d’emploi qui pourraient intéresser les membres du Centre d’amitié autochtone du Saguenay, du jamais-vu pour l’organisme. Des représentants de la base de Bagotville ont même organisé une journée pour rencontrer et parler des possibilités de carrière avec eux, jeudi dernier, et ainsi faire du recrutement.