Le Quotidien
Au cours des dernières années, plusieurs personnes ont utilisé la cause de la Communauté métisse du Domaine-du-Roy et de la Seigneurie de Mingan pour ériger illégalement des camps de fortune sur le territoire. Les décisions des tribunaux donnent maintenant toute la latitude au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles à procéder à l’éviction de ces occupations sans droit.
Au cours des dernières années, plusieurs personnes ont utilisé la cause de la Communauté métisse du Domaine-du-Roy et de la Seigneurie de Mingan pour ériger illégalement des camps de fortune sur le territoire. Les décisions des tribunaux donnent maintenant toute la latitude au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles à procéder à l’éviction de ces occupations sans droit.

Les prétendus Métis doivent partir dans un «délai raisonnable»

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Les occupants illégaux des terres publiques situées sur les monts Valin visés par le jugement Corneau disposeront d’un « délai raisonnable » pour démolir les camps et remettre en état les terrains sans quoi le gouvernement du Québec procédera au nettoyage des sites aux frais de ceux qui prétendaient avoir le droit de bénéficier de ce privilège sous le prétexte d’appartenir à une communauté métisse.