Le Quotidien
Joan Simard a plusieurs documents pour appuyer ses propos et elle travaille sur ce projet depuis plusieurs semaines.
Joan Simard a plusieurs documents pour appuyer ses propos et elle travaille sur ce projet depuis plusieurs semaines.

Centre Georges-Vézina et zone ferroviaire: deux scénarios analysés

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Un projet d’aménagement sans grands artifices de la zone ferroviaire de Chicoutimi jumelé à la rénovation des deux autogares et de l’actuel Centre Georges-Vézina coûterait 61,5 millions en argent sonnant aux contribuables de Saguenay. Si la Ville opte pour un scénario moins dispendieux, comme la mise aux normes obligatoire du Centre Georges-Vézina et l’aménagement d’un stationnement sur la zone ferroviaire, la facture s’élèverait à 46,6 millions.