Le Quotidien
Le policier Maxime Gobeil a eu besoin de trois heures de témoignage pour raconter les cinq secondes les plus difficiles de sa vie.
Le policier Maxime Gobeil a eu besoin de trois heures de témoignage pour raconter les cinq secondes les plus difficiles de sa vie.

Il croyait être vu et entendu

Stéphane Bégin
Stéphane Bégin
Le Quotidien
Le policier Maxime Gobeil, de la Sûreté du Québec, était convaincu que la victime, qui conduisait le véhicule qui se trouvait à la sortie du motel Saint-Michel, à Dolbeau-Mistassini, l’avait vu. Il était certain qu’il ne traverserait pas le boulevard de Quen au moment de son passage.