Le Quotidien
Le cinéaste de Saguenay, Sébastien Pilote, a le vent dans les voiles.
Le cinéaste de Saguenay, Sébastien Pilote, a le vent dans les voiles.

Sébastien Pilote sur une lancée

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
PERSONNALITÉ DU MOIS / Le cinéaste de Saguenay, Sébastien Pilote, joue maintenant dans la cour des grands. Son tout récent long métrage, La disparition des lucioles, qui met en vedette Karelle Tremblay et Pierre-Luc Brillant, est sur toutes les lèvres des cinéphiles. Il raconte l’histoire d’une jeune fille qui finit son secondaire. Elle vit des relations tumultueuses avec son père, son beau-père et un nouvel ami plus âgé qui lui donne des leçons de guitare. On la suit dans son quotidien où elle cherche de l’espoir et le sens de la vie, ce qui n’est jamais facile pour elle. C’est le troisième long métrage du cinéaste.