Le Quotidien
Gabrielle Gaudreault a rassemblé de précieux documents au fil des ans, dont des programmes provenant de la Société des concerts et du Cercle musical, les deux organisations qui invitaient des artistes de réputation internationale à se produire au Capitole de Chicoutimi. Elle-même y a assisté dès l’adolescence, mais vu ses moyens limités, il lui est arrivé de se faufiler à l’entracte pour ne pas défrayer le prix du billet.
Gabrielle Gaudreault a rassemblé de précieux documents au fil des ans, dont des programmes provenant de la Société des concerts et du Cercle musical, les deux organisations qui invitaient des artistes de réputation internationale à se produire au Capitole de Chicoutimi. Elle-même y a assisté dès l’adolescence, mais vu ses moyens limités, il lui est arrivé de se faufiler à l’entracte pour ne pas défrayer le prix du billet.

Gabrielle Gaudreault fait un important don au monde musical

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Pendant deux ans, Gabrielle Gaudreault a hésité. Une part d’elle savait que remettre ses documents à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) était la chose à faire, mais se séparer d’eux constituait un déchirement. Après tout, ces photographies, programmes de concert, lettres et contrats ont balisé ses 90 ans de vie, en plus de raconter de larges pans de l’histoire de la musique au Saguenay–Lac-Saint-Jean.