Le Quotidien
Donald Trump, qui n’a jamais condamné l’ingérence électorale russe, a plutôt qualifié de «désastre» l’enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller, comme quoi son travail aurait des conséquences désastreuses sur les relations russo-américaines.
Donald Trump, qui n’a jamais condamné l’ingérence électorale russe, a plutôt qualifié de «désastre» l’enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller, comme quoi son travail aurait des conséquences désastreuses sur les relations russo-américaines.

Trump refuse de condamner Poutine sur l’ingérence électorale

Jérôme Cartillier
Agence France-Presse
Gaël Branchereau
Agence France-Presse
HELSINKI — Donald Trump a obstinément refusé lundi de condamner Moscou pour l’ingérence dans la campagne présidentielle américaine lors d’un sommet à Helsinki avec Vladimir Poutine où les deux hommes ont plaidé pour un nouveau départ dans les relations Washington-Moscou.