Le Quotidien
L’électro-lounge planant de Bonobo n’a pas semblé émouvoir certains festivaliers, qui étaient davantage préoccupés par leurs bavardages.
L’électro-lounge planant de Bonobo n’a pas semblé émouvoir certains festivaliers, qui étaient davantage préoccupés par leurs bavardages.

Sois gentil, ferme-la!

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Sois gentil, ferme-la! Le spectacle venait de commencer au parc de la Francophonie, j’avais hâte de me remplir les oreilles de l’électro-lounge planant de Bonobo. Mais à côté de moi, il y avait une bande de vingtenaires qui jasaient en gueulant comme dans un bar.