Le Quotidien
Le président et chef de la direction de Résolu, Yves Laflamme, envisage un panier de solutions pour faire face au défi de la main-d’oeuvre, alors que l’entreprise doit pourvoir 400 postes au Québec.
Le président et chef de la direction de Résolu, Yves Laflamme, envisage un panier de solutions pour faire face au défi de la main-d’oeuvre, alors que l’entreprise doit pourvoir 400 postes au Québec.

Le PDG de Résolu reste optimiste

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
La papetière Produits forestiers Résolu (PFR) nage en eaux troubles avec les enjeux du commerce international, des approvisionnements forestiers (caribou, Plan Nord) et de la main-d’oeuvre. Cette situation n’empêche pas son nouveau président et chef de la direction, Yves Laflamme, d’entrevoir l’avenir avec optimisme.