Le Quotidien
Le président du Conseil de l’industrie forestière du Québec et ancien ministre fédéral, Denis Lebel, rappelle que la Terre est désormais un « village global » et qu’il faut s’adapter à cette réalité.
Le président du Conseil de l’industrie forestière du Québec et ancien ministre fédéral, Denis Lebel, rappelle que la Terre est désormais un « village global » et qu’il faut s’adapter à cette réalité.

Une fierté à reconstruire

Marc St-Hilaire
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
L’industrie forestière est en mission : elle souhaite rétablir son image après des décennies de signaux négatifs, de crises répétées et de campagnes mensongères — et extrêmement dommageables — de la part de groupes environnementalistes aux intérêts douteux. Aujourd’hui, tant les scieries que les usines ont du mal à attirer la main-d’œuvre nécessaire à leurs opérations. En forêt, la problématique est encore plus criante, comme si toute une génération avait tourné le dos à ce grand pilier de l’économie québécoise.