Le Quotidien
Jean-Luc Doumont, analyste d’affaires et en stratégie de communication chez Devicom, a voulu savoir ce que les candidats à la mairie de Saguenay pensaient du concept de ville intelligente. Il a reçu des questionnaires remplis de la part de Josée Néron et Arthur Gobeil.
Jean-Luc Doumont, analyste d’affaires et en stratégie de communication chez Devicom, a voulu savoir ce que les candidats à la mairie de Saguenay pensaient du concept de ville intelligente. Il a reçu des questionnaires remplis de la part de Josée Néron et Arthur Gobeil.

Vers une ville intelligente

Pascal Girard
Pascal Girard
Le Quotidien
L’entreprise Devicom a voulu tâter le pouls auprès des candidats à la mairie de Saguenay concernant l’opportunité d’implanter ici le concept de ville intelligente. Seuls Josée Néron et Arthur Gobeil ont répondu au questionnaire, la première indiquant que l’idée se trouvait déjà dans le programme de son parti et le second tablant sur l’interaction entre les citoyens et la Ville. À l’opposé, Jean-Pierre Blackburn a plaidé un manque de temps et Dominic Gagnon un problème de communication, mais se disant en faveur.