Le Quotidien

Des débuts mitigés au Lac-Saint-Jean

Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien
Les nouvelles classes de maternelle quatre ans que devaient implanter toutes les commissions scolaires de la province cet automne afin de répondre aux exigences gouvernementales ne sont pas remplies au maximum de leur capacité dans la région. Le nombre de bambins inscrits dans les écoles des commissions scolaires du Lac-Saint-Jean et du Pays-des-Bleuets correspond, en fait, à la moitié de la capacité d'accueil.