Le Quotidien
Selon le «Bilan de l'année 2012 des arrêts de travail» publié le 30 juillet par le ministère du Travail, le lock-out des 755 salariés des trois unités de négociations de l'Usine Alma de RTA a fait perdre 105 700 jours-personnes de travail.
Selon le «Bilan de l'année 2012 des arrêts de travail» publié le 30 juillet par le ministère du Travail, le lock-out des 755 salariés des trois unités de négociations de l'Usine Alma de RTA a fait perdre 105 700 jours-personnes de travail.

La région bonne première en 2012

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Le Quotidien
Le lock-out survenu l'an dernier à l'aluminerie Rio Tinto Alcan d'Alma aura permis à la région d'occuper un triste premier rang au Québec en terme de jours-personnes perdus en raison d'un conflit de travail.