Le Quotidien
Stéphanye Carrier, atteinte de fibrose kystique, aimerait avoir accès à un nouveau médicament coûteux qui pourrait lui permettre d'améliorer sa qualité de vie.
Stéphanye Carrier, atteinte de fibrose kystique, aimerait avoir accès à un nouveau médicament coûteux qui pourrait lui permettre d'améliorer sa qualité de vie.

Non à un médicament à 300 000$

Myriam Gauthier
Le Quotidien
À un stade auquel la maladie ne cesse de progresser, Stéphanye Carrier, atteinte d'une forme sévère de la fibrose kystique, s'accroche à un nouvel espoir: celui d'avoir accès au médicament Kalydeco, coûtant 300 000$ par année, qui pourrait améliorer son état, avant qu'il ne soit trop tard.