Le Quotidien
Le criminaliste robervalois Denis Otis estime que le maintien de cellules judiciaires à Chicoutimi est tout à fait logique.
Le criminaliste robervalois Denis Otis estime que le maintien de cellules judiciaires à Chicoutimi est tout à fait logique.

Roberval ne perdra rien

Isabelle Tremblay
Le Quotidien
Le maintien d'un certain nombre de cellules judiciaires à Chicoutimi n'aura aucun impact sur le Centre régional de détention de Roberval, selon le député Denis Trottier et le maire, Michel Larouche. Peu importe quelle sera la formule retenue pour conserver des services au Saguenay, les deux élus se disent entièrement favorables à cette alternative.