Le Quotidien
Pour la partie syndicale, le grand patron de Résolu, Richard Garneau, devra aire preuve d'ouverture lors des négociations qui commencent ce matin dans le but de conclure une entente avec les propriétaires de machinerie forestière.
Pour la partie syndicale, le grand patron de Résolu, Richard Garneau, devra aire preuve d'ouverture lors des négociations qui commencent ce matin dans le but de conclure une entente avec les propriétaires de machinerie forestière.

Des négociations cruciales s'ouvrent

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Des négociations cruciales pour l'établissement d'une paix industrielle dans les forêts du Lac-Saint-Jean débutent ce matin entre Produits forestiers Résolu et les représentants du Local 3000 du Syndicat des communications de l'énergie et du papier pour sécuriser les propriétaires de machineries forestières (abatteuses et transporteurs), jusqu'à l'échéance du plan quinquennal du ministère des Ressources naturelles.