Le Quotidien
Le barrage Manouane
Le barrage Manouane

La centrale Péribonka s'anime

Marc St-Hilaire
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Le 16 juin 2004, je foulais le sol du chantier de la Péribonka pour une première visite médiatique. À l'époque, le projet n'était encore qu'embryonnaire. On nous parlait d'une paroi étanche ancrée au roc, 116 mètres sous le lit de la rivière; d'une centrale souterraine; de véritables prouesses d'ingénierie. On évoquait aussi un réservoir de plus d'une trentaine de kilomètres carrés et d'un évacuateur de crue pouvant cracher l'eau à un débit de 5300 mètres cubes d'eau par seconde, l'équivalent de deux fois celui des chutes du Niagara.