Le Quotidien
Kathleen Belley, travailleuse sociale et responsable du plan d'action de prévention de la violence pour la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, trouve encourageant que les jeunes puissent reconnaître la violence.
Kathleen Belley, travailleuse sociale et responsable du plan d'action de prévention de la violence pour la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, trouve encourageant que les jeunes puissent reconnaître la violence.

La violence commence au secondaire

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
La violence au sein des couples commence aussi tôt qu'au secondaire. Au moins une fois au cours de l'année précédant l'enquête, 35% de filles et 24% de garçons ont déclaré en être victimes dans le cadre de leurs relations amoureuses.