Le Quotidien
Des parents de Saint-Nazaire ont bien de la difficulté à digérer l'amputation du transport du midi dans certains secteurs. Une rencontre tenue hier soir n'a pas donné lieu à un compromis. Le transport sera aboli dès septembre prochain.
Des parents de Saint-Nazaire ont bien de la difficulté à digérer l'amputation du transport du midi dans certains secteurs. Une rencontre tenue hier soir n'a pas donné lieu à un compromis. Le transport sera aboli dès septembre prochain.

Pas de compromis possible

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
«C'est décourageant et frustrant.» Les parents des rangs 6, 7 et 8, à Saint-Nazaire, ont bien de la difficulté à avaler la pilule. Ils ne digèrent pas du tout l'abolition du transport du midi dans leur secteur par la Commission scolaire (CS) du Lac-Saint-Jean.