Le Quotidien
Le personnel infirmier, les patients et le néphrologue Damien Belisle ont inauguré l'unité d'hémodialyse de l'hôpital de Dolbeau-Mistassini, hier.
Le personnel infirmier, les patients et le néphrologue Damien Belisle ont inauguré l'unité d'hémodialyse de l'hôpital de Dolbeau-Mistassini, hier.

Un service qui change des vies

Louis Potvin
Louis Potvin
Le Quotidien
« Ça faisait quatre ans que j'allais à Chicoutimi trois fois par semaine. J'étais découragé! J'aurais arrêté mes traitements si le centre n'ouvrait pas à l'hôpital de Dolbeau-Mistassini. »Dire que ce service d'hémodialyse était attendu par les patients du Haut-du-lac est un euphémisme. La vie de Marie-Olivier Bradette, 80 ans, et celle de Dany Proulx, 41 ans, a changé depuis un mois. Ils ne perdent plus quatre heures de leur journée trois fois par semaine pour avoir des traitements d'hémodialyse à Chicoutimi.