Le Quotidien
Le porte-parole de la SPS, Bruno Cormier, et le sergent Stéphane Pellerin montrent la différence entre les deux ceinturons. On voit clairement que le ceinturon tenu par M. Cormier est moins souple que celui de M. Pellerin.
Le porte-parole de la SPS, Bruno Cormier, et le sergent Stéphane Pellerin montrent la différence entre les deux ceinturons. On voit clairement que le ceinturon tenu par M. Cormier est moins souple que celui de M. Pellerin.

Nouveau ceinturon à l'essai

Katerine Belley-Murray
Katerine Belley-Murray
Le Quotidien
Les policiers de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) essaient présentement un tout nouveau ceinturon qui devrait permettre de diminuer les maux de dos ressentis par plusieurs agents et agentes.