Le Quotidien
Une scène comme celle-ci, captée la semaine dernière chez Dupont Auto, à Alma, ne pourra pas se reproduire avec la décision rendue hier par le juge Jacques Babin. Celui-ci a effectivement limité à cinq le nombre de piqueteurs devant les concessionnaires actuellement en lock-out.
Une scène comme celle-ci, captée la semaine dernière chez Dupont Auto, à Alma, ne pourra pas se reproduire avec la décision rendue hier par le juge Jacques Babin. Celui-ci a effectivement limité à cinq le nombre de piqueteurs devant les concessionnaires actuellement en lock-out.

Le juge Jacques Babin tranche

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Le juge Jacques Babin de la Cour supérieure n'a surpris personne en encadrant le piquetage devant les bâtisses des concessionnaires automobiles de la région. Mais les travailleurs en lock-out pourront diffuser leur message.