Le Quotidien
Des travailleurs de la Fromagerie St-Albert venus de l'Est ontarien ont visité les installations de la Fromagerie Boivin. Ils sont accompagnés par Luc Boivin, directeur du marketing (3e à partir de la droite).
Des travailleurs de la Fromagerie St-Albert venus de l'Est ontarien ont visité les installations de la Fromagerie Boivin. Ils sont accompagnés par Luc Boivin, directeur du marketing (3e à partir de la droite).

Des sinistrés de St-Albert chez les Boivin

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Le Quotidien
Il n'existe pas d'école pour apprendre à relever une entreprise victime d'un incendie majeur comme celui du 6 décembre 2011 pour la Fromagerie Boivin, de La Baie.C'est pourquoi depuis lundi, une douzaine de dirigeants de la Fromagerie St-Albert, détruite le 3 février dernier par un incendie majeur, sont présents à la Fromagerie Boivin afin de visiter les installations, mais surtout pour recueillir de précieux conseils sur la façon de remettre sur pied l'entreprise sinistrée qui embauche une centaine de personnes.