Le Quotidien
L'Equipe d'intervention en cas de catastrophe (EICC) est présente à Chicoutimi jusqu'à mercredi avec son quatier général basé au NCSM Champlain.
L'Equipe d'intervention en cas de catastrophe (EICC) est présente à Chicoutimi jusqu'à mercredi avec son quatier général basé au NCSM Champlain.

Le DART s'entraîne à Chicoutimi

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Le Quotidien
La tempête de verglas ainsi que le tremblement de terre qui a suivi au pays de «Valhalla» incitent le gouvernement canadien à déployer à Chicoutimi une cinquantaine de membres de l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe (EICC), bien connue sous l'acronyme DART, afin d'évaluer la situation de la population à la suite de la destruction de tous les ponts sur le Saguenay, à l'exception du pont Dubuc,  ainsi que d'importants dommages aux barrages situés sur la rivière Shipshaw.