Le Quotidien
Les conjoints qui sont porteurs de la même maladie doivent faire face à des choix déchirants : leur enfant a une chance sur quatre d'en être atteint.
Les conjoints qui sont porteurs de la même maladie doivent faire face à des choix déchirants : leur enfant a une chance sur quatre d'en être atteint.

Vivre avec un choix difficile

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
Les tests de porteur offerts pour quatre maladies héréditaires récessives rassurent bon nombre de parents de la région. Mais l'inverse est aussi vrai. Les conjoints qui sont porteurs du gène de la même maladie doivent faire face à des choix difficiles : leur bébé a une chance sur quatre d'en être atteint.