Le Quotidien
L'embarquement des cabanes à pêche s'est poursuivi à Grande-Baie et à L'Anse-à-Benjamin, à La Baie, même si les rafales de vent avaient retardé les choses en matinée dimanche.
L'embarquement des cabanes à pêche s'est poursuivi à Grande-Baie et à L'Anse-à-Benjamin, à La Baie, même si les rafales de vent avaient retardé les choses en matinée dimanche.

La vent nuit aux pêcheurs

Stéphane Bégin
Stéphane Bégin
Le Quotidien
Les forts vents de dimanche matin devaient empêcher les propriétaires de cabanes à pêche de poursuivre leur entrée dans le secteur de l'Anse-à-Benjamin. Sauf que l'accalmie de l'heure du dîner a permis de reprendre l'embarquement normalement.