Le Quotidien

Michel Larouche: « On ne fera pas de fusion forcée »

Isabelle Tremblay
Le Quotidien
« Ça ne chemine pas fort. On est loin de la coupe aux lèvres », a commenté le maire de Roberval, Michel Larouche, en séance publique, hier soir, au sujet de l'avancement des pourparlers en lien avec une éventuelle fusion des municipalités de Roberval, Saint-Prime et Saint-Félicien. En 2012, l'idée d'un regroupement a alimenté les discussions entre des élus des trois localités concernées, mais cette alternative a été écartée.