Le Quotidien
Président du syndicat des travailleurs de la papeterie Alma de Résolu, Daniel Paradis croit que le monde politique devra suivre l'exemple des travailleurs afin de garantir la pérennité des installations almatoises et de l'industrie forestière dans la région.
Président du syndicat des travailleurs de la papeterie Alma de Résolu, Daniel Paradis croit que le monde politique devra suivre l'exemple des travailleurs afin de garantir la pérennité des installations almatoises et de l'industrie forestière dans la région.

Les travailleurs de Résolu sont résignés

Marc St-Hilaire
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Les travailleurs de la papeterie Alma de Produits forestiers Résolu (PFR) acceptent à contrecoeur le plan de compressions qui prévoit la suppression de 112 postes, soit plus du quart des quelque 400 emplois syndiqués à l'usine.