Le Quotidien
Le chef des ERM au Québec, Michel Pelletier croit que les opérations ont un impact sur l'approvisionnement en stupéfiants au plan régional, car la drogue est plus difficile à trouver.
Le chef des ERM au Québec, Michel Pelletier croit que les opérations ont un impact sur l'approvisionnement en stupéfiants au plan régional, car la drogue est plus difficile à trouver.

Une frappe chirurgicale

Stéphane Bégin
Stéphane Bégin
Le Quotidien
Après deux années d'enquête, les policiers de l'Escouade régionale mixte (ERM) du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont démantelé deux importants réseaux de trafiquants qui écoulaient chaque semaine 500 grammes de cocaïne, 10 000 comprimés de méthamphétamines et deux kilogrammes de cannabis.