Le Quotidien
L'Agence de la santé et des services sociaux (ASSS) de la région conclut après enquête que le délai de 90 minutes qui s'est écoulé entre le constat du décès de la victime de l'accident de samedi, à Saint-Bruno, et le transport de la dépouille a été trop long.
L'Agence de la santé et des services sociaux (ASSS) de la région conclut après enquête que le délai de 90 minutes qui s'est écoulé entre le constat du décès de la victime de l'accident de samedi, à Saint-Bruno, et le transport de la dépouille a été trop long.

Une situation inacceptable

Myriam Gauthier
Le Quotidien
L'Agence de la santé et des services sociaux (ASSS) de la région conclut après enquête que le délai de 90 minutes qui s'est écoulé entre le constat du décès de la victime de l'accident de samedi, à Saint-Bruno, et le transport de la dépouille a été trop long et que la situation est inacceptable.