La construction débute dans quelques jours

Le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin.

La construction d'un centre d'hébergement pour personnes en perte d'autonomie à Saint-Félicien va débuter dans quelques jours dans le quartier Sainte-Monique, un investissement de 5 millions $ en partenariat public-privé.


Le centre comptera 52 chambres, dont 30 pour des personnes en perte d'autonomie, une section spéciale de 10 chambres pour des personnes ayant une déficience physique et 12 chambres en répit-dépannage ou en location privée.

Ce centre, que l'on nomme ressource alternative dans le jargon de la santé, sera construit par un promoteur privé, Guy Dufour. « C'est comme un petit CHSLD, mais avec une clientèle moins lourde qui a besoin de moins de trois heures de soins par jour », explique le promoteur. Le Centre de santé et des services sociaux Domaine-du-Roy accorde un contrat de 10 ans pour assurer la présence de patients et leur prodiguer les soins professionnels nécessaires.



La gestion de l'immeuble, les repas, les loisirs, la buanderie et les services de préposés et surveillants seront assurés par Saguenay-Lac Saint-Jean Réservations, la compagnie de Guy Dufour. L'homme d'affaires a dû dénicher des partenaires financiers pour concrétiser le projet, dont Luc Dufour, André Dufour, Luc Simard, Carol Coudé, Serge Tremblay, Guy Tremblay et Ghislain Lamothe de Construction Unibec inc.

Hier, les différents promoteurs associés au projet ont procédé à une pelletée de terre symbolique sur le terrain qui appartenait à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, à l'angle de la 2e rue et du boulevard Lefebvre. Les travaux vont débuter dans les prochains jours. Le complexe devrait être prêt le 1er mai.

La construction de centre découle de la décision du CSSS Domaine-du-Roy de fermer la ressource intermédiaire de La Doré. Une décision qui avait semé la grogne dans la localité. Un projet de conversion de l'établissement de La Doré en centre de santé est à l'étude.

Guy Dufour assure qu'une grande majorité des patients de La Doré ont accepté de déménager à Saint-Félicien. Une douzaine d'employés seront transférés également. Enfin, une dizaine de personnes devront être embauchées pour compléter le personnel.