Le Quotidien
Annick Bergeron (à gauche) de la Fondation Rêves d'Enfants accompagne la mère d'Annabel, Louise Bonneau, son père Mario Leroux, la jeune fille et Vanda.
Annick Bergeron (à gauche) de la Fondation Rêves d'Enfants accompagne la mère d'Annabel, Louise Bonneau, son père Mario Leroux, la jeune fille et Vanda.

Le dur quotidien d'Annabel Leroux

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
En décembre prochain, Annabel Leroux et sa famille s'envoleront pour la Floride. Grâce à la Fondation Rêves d'enfants, la jeune fille nagera avec les dauphins et fera une foule d'activités en compagnie de son père, sa mère, sa soeur et son frère. Le 13 octobre prochain, une grande marche est d'ailleurs organisée au Cégep de Chicoutimi, au profit du rêve d'Annabel. La jeune fille y sera et agira en tant que porte-parole de la fondation pour une journée. Pour plus de détails sur l'activité et pour y participer, visitez le www.marchepourdesreves.ca.