Le Quotidien
Le traditionnel déménagement du 1er juillet laisse parfois des traces. Exaspéré, un lecteur du Soleil nous a fait part de la vilaine habitude de certains résidants de son quartier de jeter des déchets encombrants un peu n’importe où. Tous les ans, des matelas et autres meubles sont ainsi abandonnés devant un conteneur à déchets sur la rue Place-d’Argenteuil, à Charlesbourg.
Le traditionnel déménagement du 1er juillet laisse parfois des traces. Exaspéré, un lecteur du Soleil nous a fait part de la vilaine habitude de certains résidants de son quartier de jeter des déchets encombrants un peu n’importe où. Tous les ans, des matelas et autres meubles sont ainsi abandonnés devant un conteneur à déchets sur la rue Place-d’Argenteuil, à Charlesbourg.

Aucun problème à Saguenay

Stéphane Bégin
Stéphane Bégin
Le Quotidien
La journée nationale du déménagement n'aura connu aucun désagrément sur le territoire de Saguenay. Une seule famille avait éprouvé des difficultés, mais un appel à tous a permis de régler la situation dès le 20 juin dernier.