Le Quotidien
En mai 2011, les conservateurs ont fait la démonstration qu'il était possible de remporter une élection et de former un gouvernement majoritaire sans obtenir d'appuis solide au Québec.
En mai 2011, les conservateurs ont fait la démonstration qu'il était possible de remporter une élection et de former un gouvernement majoritaire sans obtenir d'appuis solide au Québec.

Le gouffre

François Saint-Gelais
François Saint-Gelais
Le Quotidien
Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, s'est entretenu avec Brian Mulroney afin de chercher à saisir, apparemment, certaines subtilités de la politique de la Belle province. La tenue de cette rencontre, qui devait rester secrète, démontre bien l'ampleur du gouffre qui s'est creusé entre le Parti conservateur et les électeurs québécois. Et surtout l'inquiétude que ce gouffre commence visiblement à générer en haut lieu à Ottawa.