Le Quotidien
Pierre Simard dit avoir été ébranlé par la mise en demeure que lui a fait parvenir la compagnie.
Pierre Simard dit avoir été ébranlé par la mise en demeure que lui a fait parvenir la compagnie.

La thèse du «livreur de pizza»

Marc Saint-Hilaire
Le Quotidien
Le syndicaliste Pierre Simard persiste à dire qu'il était de son devoir de dénoncer les échanges énergétiques entre Rio Tinto Alcan et Hydro-Québec.