Le Quotidien
Les 50 manifestants ont marché sur toute la largeur de la rue, obligeant les automobilistes à prendre leur mal en patience.
Les 50 manifestants ont marché sur toute la largeur de la rue, obligeant les automobilistes à prendre leur mal en patience.

Le point de vue des féministes

Stéphane Bégin
Stéphane Bégin
Le Quotidien
Ils étaient une cinquantaine à prendre part à une marche pour dénoncer non seulement la hausse des frais de scolarité, mais le fait qu'aucune mesure ne soit mise en place pour venir en aide aux femmes.