Le Quotidien
Le tigre de Sibérie du Centre d'observation de la faune de Saint-David de Falardeau a permis aux visiteurs de l'admirer de très près. Mais ils ne pouvaient le toucher en raison du manque d'espace et d'un guide.
Le tigre de Sibérie du Centre d'observation de la faune de Saint-David de Falardeau a permis aux visiteurs de l'admirer de très près. Mais ils ne pouvaient le toucher en raison du manque d'espace et d'un guide.

Engouement pour un animal mythique

Stéphane Bégin
Stéphane Bégin
Le Quotidien
Lorsque les organisateurs perdent le contrôle sur les billets vendus, il est sans aucun doute possible de parler d'un succès sur toute la ligne. Et la première édition du Salon des animaux exotiques de Chicoutimi aura fait plus que répondre aux attentes des organisateurs. Ils n'en reviennent tout simplement pas.